Pages

samedi 29 juin 2013

Rendez-vous au 2ème salon du livre lesbien de Paris !

Je suis heureuse de vous annoncer que je ferai partie des auteures présentes au 2ème salon du livre lesbien qui se tiendra le samedi 6 juillet prochain au Centre LGBT de Paris 63 rue Beaubourg dans le 3ème (métro Rambuteau/Arts et métiers).

Vous souhaitez plus d'infos ? Voici une liste de liens qui vous conduiront sur différentes pages Internet relayant l'info.

Facebook,
Zelink
Actu-Gay.

Venez nombreux !

Y.R



Une fiction aux parfums de réalité...

Si l'on pense que la vie politique d'un pays est un long fleuve tranquille, en allant voir "Broken City" on revient vite sur Terre. 

Dans cette nouvelle réalisation d'Allen Hughes, on assiste à un diabolique jeu de dupes mettant en scène le maire de New York (Russell Crowe), sa femme (Catherine Zeta-Jones) et un ancien flic reconverti en détective privé (Mark Wahlberg).

Le premier charge le dernier d'enquêter sur une liaison supposée de son épouse. Cette enquête va faire surgir les plus sombres rouages de la course à la mairie de la grosse pomme.

 


Un scénario de fiction qui, pour ceux qui suivent l'actualité, à une curieuse silhouette de réalité. On se demande si les différents requins de la politique qui guettent le moindre faux pas de leurs adversaires, ne nagent pas dans une eau où notre société est plus ou moins immergée...


Certains penseront que l'histoire est un peu tirée par les cheveux, mais rassurez-vous, le trio principal ne ménage pas sont talent pour incarner ces protagonistes à la personnalité aussi complexe que les situations dans lesquelles la soif du pouvoir les entraîne presque malgré eux...

Y.R.


dimanche 23 juin 2013

Le danger est réel. La peur est un choix.

L'Humanité a saccagé la Terre. Après l'avoir quittée pour une nouvelle destination appelée Nova Prime, les humains doivent s'adapter à cette nouvelle planète et son environnement parfois dangereux. Leurs plus grands ennemis sont les Ursas. Des bestioles qui pourraient très bien être les cousins du fameux monstre de la série "Alien". Ils sont énormes, hideux, bavent partout et déchiquettent à tour de pinces. Bien qu'aveugles, ils détectent les humains grâce aux réactions chimiques du corps lorsque la peur fait son apparition. Seul remède et moyen de disparaître de leurs radars à trouillomètre afin de les tuer : ne pas avoir peur. 

Plus facile à dire, qu'à faire...

1000 ans après que la Terre ait été désertée, un vaisseau spatial  victime de graves avaries dues à une pluie de météorites, s'y écrase en catastrophe. A son bord, le Général Cypher Raige (Will Smith) et son fils Kitai (Jaden Smith), seuls survivants. 

Cypher Raige est gravement blessé et leur balise de détresse est endommagée. Seule solution, aller récupérer la seconde balise installée dans la queue de l'appareil, qui elle, se trouve à 100 km de distance, le vaisseau ayant été brisé en deux sous la violence du choc. Comme de bien entendu !... 

Bref, leur seul espoir de survie est placé dans le jeune Kitai qui devra parcourir cette distance en milieu particulièrement hostile, sans oublier que la queue de l'appareil ne contenait pas seulement la seconde balise de détresse mais aussi un Ursa. Une des fameuses bébêtes détecteurs de pétoche.

La balade risque d'être rock'n roll pour cet apprenti Ranger. Autant vous dire qu'en 1000 ans, la faune et la flore terrestres ont eu le temps de reprendre du poil de la bête...

Dans cette nouvelle réalisation du très talentueux Night Shyamalan, à qui ont doit entre autres "6ème sens", nous sommes emportés pour notre plus grande joie aux côtés de Jaden Smith dont le talent n'a rien à envier à celui de son père. Ce petit est excellentissime. Bon sang ne saurait mentir ! Le réalisme de ce film est impressionnant et nous tient en haleine jusqu'à la dernière minute.

Si vous aimez la science-fiction et le suspens, je vous conseille de courir voir "After Earth". 

Je ne m'avancerai pas vraiment en prédisant à Jaden Smith une très belle carrière. On n'a pas fini d'entendre parler de lui... En tout cas, moi je suis déjà fan !

Y.R


mercredi 19 juin 2013

Un petit dernier pour la route ?


Je fais partie de ces gens qui ont pleuré de rire lors de la scène du réveil du premier volet. Un moment inoubliable ! Je suis allée voir le second où les rires étaient aussi au rendez-vous même si l'effet de surprise s'était estompé... 

Dans cet ultime opus, les héros des "Very bad trip" mettent un point final à leur cascade de galères. 

J'avoue que ce dernier n'est pas mon préféré et l'humour n'est pas franchement au rendez-vous. Ceci dit, on passe quand même un bon moment en compagnie de ce beau brun aux yeux bleus qu'est Bradley Cooper (lequel parle français avec un accent mignon tout plein ! Avis aux demoiselles françaises en quête d'émotions...).

Zach Galifianakis tient parfaitement son rôle de quadra complètement irresponsable qui a un pet' au casque et que l'on a envie de baffer durant tout le film...

Quant à Ed Helms, après une dent en moins à la fin du premier et un tatouage sur le visage, à la fin du deuxième, on comprend qu'il soit un peu réticent à l'idée de cette nouvelle aventure...
En bref, nos héros ont raison d'arrêter de barouder à travers le pays. Les routes sont beaucoup plus sûres lorsqu'ils restent sur leurs canapés !...

Mon conseil ? Regardez le premier opus, car c'est vraiment le meilleur et si toutefois, il vous arrive les mêmes galères à chaque fois que vous partez en vacances... Restez au boulot !...

Y.R

samedi 8 juin 2013

Quand Maxime Chattam sonde "L'âme du mal"...


"Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux que laissait derrière lui le Bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière... Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d'étranges cérémonies ? Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures. Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme. L'Ame du Mal"...
 


On m'avait souvent demandé : "Toi qui aimes les thrillers, tu as déjà lu Maxime Chattam ?" Ce à quoi je répondais : "Pas encore..." Eh bien voilà qui est fait !!!

En fille organisée que je suis, j'ai donc commencé la trilogie "des Brolin" par le premier opus, "L'âme du mal" et croyez-moi je n'ai pas été déçue !

Outre le fait que ce roman est incroyablement riche en détails techniques et scientifiques liés à la traque des criminels les plus dangereux, l'auteur nous entraîne dès les premières pages dans un tourbillon d'où l'on a du mal à s'extraire. L'écriture est fluide et le style aussi simple qu'efficace. Les descriptions rendent presque palpables décor et ambiance. On a l'impression d'être aux côtés de l'inspecteur Joshua Brolin, nous racontant son enquête, pendant que tout près, un feu crépite dans une cheminée dont le foyer est aussi obscur et insondable que l'âme du tueur qu'il poursuit. Un vrai bijou de roman noir. 
  
A la dernière page, nous sommes, malgré nous, heureux que Maxime Chattam ait choisi la voix de l'écriture plutôt que celle de la criminalité. Une pensée à laquelle on préfère sourire tant son contraire nous fait froid dans le dos...

Y.R