Pages

jeudi 29 juin 2017

Femme de couleurs, artiste de Paix


Connaissez-vous Samia Orosemane ? Oui ? Très bien ! Pas encore ? Alors laissez-moi vous la présenter...

Dire de Samia Orosemane qu'elle n'est qu'une humoriste de plus, serait commettre une grave erreur... Avec ses tenues colorées, son foulard noué façon turban et ses colliers multicolores, Samia est une nouvelle incarnation de la scène humoristique française.


Loin des codes et des messages que nous impose une société de plus en plus intransigeante, cette jeune femme nous agrippe par le cœur et nous transporte sur un tapis tissé de fous rires, au cœur de sa culture.

Avec un talent hors du commun, elle sait apprivoiser les accents et se les approprier pour nous les offrir dans un florilège de situations toutes plus drôles les unes que les autres.

A des millions de kilomètres de l'image que beaucoup se font des femmes musulmanes, elle nous invite, avec des mots savamment choisis et un sourire sincère qui ne la quitte jamais, à passer de l'autre côté du foulard... Là où les gens sont humbles, drôles, courageux, entêtés, volubiles et amoureux de la vie. 

Sans tabou, elle nous parle de sa communauté et de cette habitude de plus en plus répandue ; l'amalgame. Ce raccourci presque inconscient que beaucoup d'entre nous font lorsqu'ils entendent parler de la folie meurtrière de quelques uns qui pensent savoir, alors qu'ils n'ont jamais vraiment appris à réfléchir par eux-mêmes.

Elles sait, toujours avec élégance, souligner les petits défauts de chacun sans jamais faire l'impasse sur sa propre personne ce qui prouve son intelligence et son humilité.

Cachés derrières des sketchs bien écrits, ses coups de gueule sont malgré tout présents, ce qui les rends bien plus efficaces...
 

Mais Samia ne se limite pas à la scène, elle présente également et régulièrement sketchs et pastilles sur sa chaine YouTube. J'avoue, pour ma part, avoir une belle préférence pour ses entretiens (où elle campe le personnage d'Aïcha) avec son amie Geneviève. Vous pourrez les voir dans des situations de tous les jours, abordant des thèmes qui ne manqueraient pas de mettre le feu à certains plateaux télé, faute de protagonistes assez talentueux pour en parler aussi bien que Geneviève et Aïcha...

Le spectacle "Femme de couleurs" de Samia Orosemane illustre avec charme et intelligence le proverbe : "Qui aime bien, châtie bien".

Alors n'hésitez plus, si vous voulez oublier la guerre, allez à la rencontre de cette artiste de la paix.

Y.R