Pages

dimanche 23 décembre 2012

Joyeux Noël !!!

Je vous souhaite à tous et à toutes un très joyeux Noël. Puisse cette fête vous permettre de retrouver ceux qui vous sont chers pour un vrai moment de partage.

Je suis sûre que Papa Noël n'aura pas oublié vos petits souliers.

Profitez-en bien !

Joyeux Noël !!!

Ysabel

samedi 22 décembre 2012

Thrillers encore et toujours...

"Ils sont tous nés le 11 septembre 2001.
Il ne leur reste guère plus d'un an à vivre.
Ils parlent tous une langue oubliée.
Leur sort est lié au Grand Secret, un secret terrifiant qui remonte à l'aube du monde.
Et seul un enfant du premier matin, un enfant du renouveau pourra lever cette malédiction...
Seul un enfant du premier matin pourra mettre fin au Grand Secret
"...

Dans ce roman, Nicolas d'Estienne D'orves, nous entraîne dans un voyage aussi bien temporel que terrestre. Il nous fait passer sans cesse de la fin du 19ème siècle à notre époque, tout en douceur, sans accros. 

J'ai adoré ce thriller qui nous happe dès les premières pages pour nous rendre notre liberté qu'à la dernière. Fidèle à son style, cet auteur fait une fois de plus la preuve de son immense talent et de sa maîtrise de la langue française. Suspense, émotion et questionnement intérieur, voici le cocktail explosif de "L'enfant du premier matin". Si vous aimez être emportés dans les bonnes histoires comme une vague vous transporte vers les rivages inconnus, alors ce livre est fait pour vous. 

Et si vous en redemandez encore, n'hésitez pas à lire aussi "Les orphelins du mal" qui ne manquera pas de laisser son empreinte si particulière dans votre mémoire littéraire et dont je partage avec vous le résumé, juste pour le plaisir.

"1995, en Allemagne. Le même jour, quatre hommes sont découverts, une ampoule de cyanure brisée dans la bouche, nus, la main droite coupée. Une seule certitude : les quatre hommes sont tous nés dans un Lebensborn, l'organisation la plus secrète des nazis, des haras humains où les SS faisaient naître de petits aryens pour réaliser leur rêve dément d'une race pure. 
Les autorités allemandes étouffent l'affaire.
 
Paris, 2005. Anaïs, jeune journaliste, est contactée par un étrange personnage, Vidkun Venner, un riche collectionneur norvégien. Vidkun a reçu une mallette, anonyme, contenant quatre mains momifiées. 
Quatre mains droites. Il veut qu'Anaïs l'aide à découvrir d'où elles viennent, et pourquoi on lui a envoyé ce macabre colis".

mercredi 19 décembre 2012

"Souvenirs de Jade" dans la hotte de Papa Noël ?

Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec un super livre dans ta hotte, lala lala lala !

Eh oui les amis, Noël est bientôt là ! Donc si vous avez encore un cadeau à faire, n'oubliez pas que "Souvenirs de Jade" est en vente sur plusieurs sites internet ! 

Pour info, je vends mon livre via un profil Amazon.fr et Fnac.com avec une dédicace sur simple demande et un marque-page offert pour chaque livre acheté. L'expédition du livre est ultra rapide dès que je sais si vous souhaitez une dédicace ou non. 

Pour vous aider dans vos achats, voici plusieurs solutions possibles :

Commandes via ce blog (la solution la plus simple et la plus rapide) : envoyez-moi un mail à l'adresse officielle ysabel.rousseau@yahoo.fr en me précisant si vous souhaitez une dédicace ou non (paiement par virement bancaire possible). La remise en main propre est possible pour les habitants de Paris et RP.

Quelques sites internet où vous trouverez "Souvenirs de Jade" :


Encore une fois les amis, pour être sûrs de recevoir votre commande rapidement, n'hésitez pas à me commander vos exemplaires directement en m'adressant un mail à l'adresse officielle :  ysabel.rousseau@yahoo.fr

A très bientôt !

Ysabel

mardi 18 décembre 2012

Merci à vous !

Un grand merci les amis de venir sur mon blog. 

A ce jour, le compteur affiche plus de 4.000 visites et ceci grâce à vous. 

Ne vous inquiétez pas, l'activité de "L'arc-en-ciel" d'Ysabel" n'est pas prête de diminuer au contraire !

Prochain objectif : 5.000 visites ! 

Encore merci !

Ysabel Rousseau

samedi 15 décembre 2012

"Argo" ou l'histoire vraie d'un faux tournage...

Novembre 1979. Pendant que la France apprend la mort de Jacques Mesrine ennemi public numéro 1, les Etats-Unis vivent un des pires moments diplomatiques de leur histoire. 

Six employés de leur ambassade de Téhéran, s'échappent in extremis des bâtiments qui viennent d'être pris d’assaut par une population ivre de rage de savoir le Shah exilé aux USA et placé sous leur protection. 

L’Ayatollah Khomeiny est au pouvoir et la révolution iranienne est en marche.

 


Les six américains trouvent refuge à l'ambassade canadienne, qui les cache afin d'éviter qu'ils ne rejoignent la longue liste des otages déjà retenus.

Le gouvernement américain donne pour mission à un de leurs meilleurs agents d'exfiltration, Tony Mendez, de monter une opération afin de ramener les six au pays. Après avoir refusé des plans plus loufoques les uns que les autres, imaginés par les pontes de la CIA, Tony Mendez, propose un scénario qui n'a rien à envier aux plus incroyables projets Hollywoodiens. Faire passer les six américains pour les membres d'une équipe de cinéma canadienne, faisant des repérages pour le tournage d'un film de science fiction en Iran.

Je connaissais Ben Affleck, acteur et je viens de découvrir Ben Affleck, réalisateur. Je crois pouvoir dire sans me tromper qu'avec cette troisième réalisation le garçon a magnifiquement réussi son coup ! Dès les premières minutes on est happés par le film pour y rester scotchés jusqu'au bout du générique de fin. Un pur bijou !

Tout y est. Un rendu de la révolution iranienne tout en justesse d'après les spécialistes de la question. Et bien sûr on adore les cols pelle à tarte au top de la mode à cette époque ! Pendant les deux heures que durent le film, on a l'impression d'avoir fait un bond dans le temps, tant les moindres détails sont étudiés. 

 

Et surtout n'imaginez pas que Ben Affleck fait passer les Etats-Unis pour les gentils. Point de démagogie aucune. Il souligne sans l'ombre d'un doute qu'ils ont une véritable responsabilité dans la révolution iranienne.

"Argo" est inspiré d'une histoire vraie dont les détails de l'opération ont été rendus publics par Bill Clinton. On salue la force morale de l'agent Mendez qui a su faire preuve d'un sang froid à tout épreuve. Car dans "Argo", la tension ne manque pas. On angoisse avec les personnages qui se demandent si la mission va les conduire à la maison ou à la mort. Un vrai suspens qui nous colle à notre siège et ce jusqu'aux dernières minutes.

Franchement, j'ai adoré "Argo" et je vous le recommande si vous souhaitez voir un très bon film.

 

Quand la mise en scène se met en jeu,

Lorsque Victor Haïm prend sa plume pour nous raconter un moment de théâtre avant l'arrivée même des spectateurs et si en plus ce moment nous est servi par deux comédiennes telles que Danielle Lebrun et Françine Bergé, autant dire que l'on passe un moment extraordinaire ! 

C'est en tout cas le sentiment qui fut le mien en allant voir ce petit chef-d’œuvre au début des années 2000.

A première vue on pourrait penser que "Jeux de scène" est une pièce pour intellos... 

Que nenni ! 

Cette rencontre de la comédienne et du metteur en scène, pourrait être celle de deux amies de longue date, dont les différences ne font que les rapprocher.

Par la finesse et la maîtrise de leur jeu, ces deux femmes font d'Hortense et Gertrude des personnages hauts en couleur. 

On aime voir la première partir dans des envolées décalées tandis que la seconde tente désespérément de ramener la concentration de son vis-à-vis sur son chef-d’œuvre. Il faut dire que Gertrude a une idée très conceptuelle et très "modeste" de l'ensemble de ses créations.

On aime leurs apartés, leurs conversations et leurs dialogues de carmélites. Bref, si vous aimez le bon théâtre, vous aimerez à coup sûr leurs "Jeux de scène".


mardi 11 décembre 2012

"Monkey me" ou comment savoir si l'on est candidat à la dépression...

 Je vais faire appel à vos souvenirs de trentenaires... Qui osera dire qu'il n'a jamais regardé, durant les années 80, un clip de Mylène Farmer sans un soupçon de jalousie (pour les filles le plus souvent) tant cette jeune femme avait une plastique de rêve, une bonne dose de gêne devant le clip "Libertine" vu que la télé était dans le salon familial ou une montée d'adrénaline en écoutant les paroles de "Pourvu qu'elles soient douces" avec nos casques (ceux avec les écouteurs en mousse) ultra haute qualité (ben c'est ce que l'on croyait à l'époque je vous signale !). Autant dire que notre Mylène nationale savait s'entourer pour la réalisation de ses clips autant que pour les paroles et la musique de ces chansons. Et que les petits jeunes d'aujourd'hui se le tiennent pour dit, les clips de Mylène avaient de la gueule ! Autre chose que les bouses que l'on voit aujourd'hui (sans jouer ma réac !). Bref, on va pas se prendre la tête, mais le fait est !

Quoi qu'il en soit, la belle rouquine a toujours cultivé le secret et le côté mystérieux qu'on lui connait. Je respecte ça, mais j'avoue que j'aimerais quand même bien connaître son secret... A 51 ans (je sais, ça ne se fait pas de dire l'âge des dames, mais là on fait une exception pour la suite), la belle a toujours un corps de rêve ! Elle est toujours aussi rousse (croyez bien que cela me plaît au plus haut point) et peut se féliciter d'avoir toujours une taille de guêpe. Nom di diou de nom di diou mais comment fais-tu Mylène ???!!! Bien je me reprends...

Donc en bonne fan que je suis, j'ai acheté son dernier album "Monkey me" et je me suis laissée porter par les chansons. Bon, autant être honnête dès maintenant, à mon sens les tubes des années 80 sont bel et bien du passé. Depuis quelques années, il faut bien avouer que ses albums nous abreuvent d'une musique franchement commerciale, mais c'est pas grave, ça bouge, ça déchire, on aime et on en redemande !! 

Perso j'aime beaucoup cet album même si je dois bien avouer que "Monkey me" est tout de même un chouilla déprimant... Heureusement que la musique balance car lorsque vous entendez via vos écouteur ultra haute qualité ceux-ci (si si ils ont fait des progrès en 25 ans !) des paroles du genre "Ce matin y a Cholé qui s'est noyée" répétés en boucle ou bien "mais où va le monde, mais où est ma tombe" j'aime autant vous dire qu'on est pas à la noce ! J'irais même jusqu'à dire que cet album est à déconseiller aux dépressifs chroniques et autres fragiles du capot !... 

Pour les autres si d'habitude vous n'avez pas envie de vous trancher les veines avec le couteau à beurre à la moindre occasion, vous pouvez y aller ! Ceci dit après avoir écouté l'album vous saurez si oui ou non, d'après vous, la vie vaut la peine d'être vécue ! ;-)

J'aurais bien aimé vous présenter le clip d'un de ces morceaux anxiogènes mais visiblement le culte du secret est toujours d'actualité et trouver un clip de "Monkey me" sur le net, relève de la performance. Donc, je nous propose un petit retour en arrière avec le clip de "Libertine" histoire de retrouver cette formidable sensation d'interdit.

Dites à vos enfants, vos maris, vos femmes et autres perturbateurs bouffeurs d'énergie de vous foutre la paix durant les prochaines onze minutes et profitez les amis... 



Salon du livre de Viry-Châtillon des 2 et 3 mars 2013

Je suis ravie de vous annoncer que je ferai partie des auteurs présents au salon du livre de Viry-Châtillon, les 2 et 3 mars 2013, organisé par l'association "Les Plumes d'Ocris". 

Un beau moment en perspective !

Je ne manquerai pas vous en dire plus dans quelques temps.

A bientôt !
 

dimanche 9 décembre 2012

Qui leur donne le droit de nous juger ?



Depuis quelques semaines, j’entends et je lis partout le compte-rendu de la lutte qui oppose les pro’ et les anti-mariage pour tous. Je vois les images de ces manifestations de gens qui brandissent des écriteaux où se lisent des slogans plus hostiles les uns que les uns contre le mariage gay. On peut y lire qu’un enfant ne peut être heureux qu’avec un papa et une maman. 

Que dans l’hypothèse où un couple gay adopterait un enfant, cela serait la mort annoncée de la bonne santé psychologique de l’enfant. Que deux femmes ou deux hommes ne sont pas capables d’élever un enfant de manière responsable et équilibrée. 

Par ailleurs, la notion religieuse prend une part très importante dans cette hostilité ouvertement affichée. La seule question qui me vient à l’esprit lorsque je vois des gens brandir la Bible comme seule source de vérité, est tout simplement ; « Mais que vient faire l’Eglise dans tout ça ???? » Nous ne demandons pas de mariage religieux sauf erreur de ma part ? De quel droit les bigots et les grenouilles de bénitiers viennent s’inviter au nom de la religion ? N’y a-t-il pas en France une séparation de l’Eglise et de l’Etat ? Depuis quand le législateur vote les lois en s’appuyant sur les textes religieux quels qu’ils soient ? Même si certains se prévalent de leur ferveur religieuse en entrant dans l’Hémicycle ce qui est un non-sens au vu, encore une fois, du principe de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, la religion n’a pas droit de cité dans cette question sociétale. Ces affolés des Ecritures devraient, s’y le veulent, y participer en leur qualité de citoyens et non de croyants. Alors je l’écris noir sur blanc, ras-le bol de ces Evêques, prêtres, Archevêques et autres représentants religieux homophobes. Je suis moi-même catholique, baptisée et je crois en Dieu mais je ne cesserai jamais de combattre le cléricalisme et l’obscurantisme religieux quel qu’il soit. Je refuse que les représentants de Dieu se prennent pour Dieu lui-même à la première occasion ! Qu’ils s’imaginent que leur vision des choses soit la seule qui soit juste. Le temps des gargouilles qui terrorisaient les pauvres gens est fini ! Vous ! Ecclésiastiques, vous souhaitez œuvrer pour le bien de vos ouailles ? Faire de notre société une société plus juste ? Et bien voici quelques idées qui pourraient vous y aider :

-  Aidez les pouvoirs publics à loger les centaines de familles qui n’ont plus de toit en ouvrant les portes de vos bâtiments quasi inoccupés,
- Permettez aux prêtes des petites paroisses de mener à bien leurs missions en rénovant les Eglises,
- Investissez-vous à la hauteur de vos moyens (et Dieu sait que le Vatican à du pognon !!!) pour permettre aux plus démunis de manger à leur faim,
- Éradiquez la pédophilie parmi vos rangs en dénonçant et punissant les monstres qui souillent et détruisent des enfants à l’abri de leurs crucifix,
-  Faites en sorte que le travail d’hommes de bien, comme l’Abbé Pierre (qui doit se retourner dans sa tombe) ne périclite pas, faute de moyen et d’action envers ceux qui n’ont plus rien pour garder espoir,
- Autorisez les prêtres à se marier. D’autres religions le font bien, pourquoi pas la nôtre ?
- Accueillez les femmes parmi vos prêtes, sauf si vous  pensez que celles-ci ne sont bonnes qu’à jouer vos boniches en vous assistant…

Voici quelques idées et la liste n’est pas exhaustive. Dommage qu’il faille vous la soumettre…

Quant aux autres, ceux qui défilent sans appartenance religieuse mais sous la bannière de la haine et de l’intolérance, vous hurlez que nous ne sommes pas dignes d’avoir les mêmes droits que les hétéros. Mais qui êtes-vous pour prétendre de telles choses ? Qui vous donne le droit de vous ériger en juge ? Vous oubliez vite ces affaires qui ont défrayé la chronique ? Mais si, posez vos oriflammes une minute et souvenez-vous de cette mère qui a congelé ses trois enfants ! N’était-elle pas mariée à un homme ? Ce monstre qui a tué et enterré femme et enfants dans le jardin de leur maison nantaise avant de prendre la fuite en bon lâche qu’il est, n’était-il pas marié à une femme lui aussi ? Le couple à l’origine du scandale d’Outreau n’est-il pas hétérosexuel ? Et que dire de tous ces couples hétéros eux aussi, qui maltraitent, torturent et tuent leurs propres enfants et dont le récit des méfaits ne fait que trop souvent l’ouverture des JT ?

Nous, gays et lesbiennes, ne sommes pas parfaits bien sûr, tout comme vous, mais nous ne méritons pas votre haine. Nous méritons les mêmes droits que vous. Notre sang est aussi rouge que le vôtre. La seule différence entre vous et nous, réside dans nos préférences sexuelles. Vous nous traitez en parias du fait de cette différence. Qui met la question de la sexualité sur la table de la discussion ? Nous ou vous ? Dans ce cas-là, qui sont les pervers ? Nous ne vous crucifions pas en place publique parce que vous êtes adultère ? Ou parce que vous buvez ? Ou que vous battez vos épouses ? Rappelons qu’en France, selon des chiffres officiels de cette année 2012 d’après Amnesty International, une femme sur 10 est victime de violences conjugales et une femme meurt tous les 2,5 jours sous les coups de son conjoint ou concubin ! C’est bien un homme qui bat sa femme ça non ? Et pourtant quand ils ont souhaité se marier personne n’a rien vu à y redire ? 

Si vous n’aviez pas compris, oui je suis excédée par cette intolérance qui nous divise en France en ce moment alors, que tant d’énergie et de temps pourraient être utilisés pour combattre de vrais problèmes. Que vous le vouliez ou non, nous existons. Nous sommes parmi vous. Nous sommes vos enfants, vos amis, vos collègues, vos voisins… 

Arrêtez de vouloir nous mettre au ban de la société sous prétexte que notre cœur ne bat pas pour le sexe opposé. Ne vous battez pas contre nous mais avec nous pour faire du pays des droits de l’Homme une réalité et non une chimère.

Ysabel Rousseau

Texte de l'engagement 31

Signez la pétition nationale pour soutenir le projet de loi. 

samedi 8 décembre 2012

Magic Christmas...

Oh Oh Oh !!! Et bien oui les amis, c'est bientôt Noël ! 

Si comme moi, vous adorez cette période de l'année où les lumières brillent de mille couleurs et la magie emplit l'air, alors vous devriez aimer ce petit film que je vous propose. Il vous présentera la région la plus magique que je connaisse en cette période, l'Alsace !

Si vous avez lu "Souvenirs de Jade" vous avez pu découvrir les marchés de Noël alsaciens au fil des pages. Et bien aujourd'hui, je vous invite à les découvrir au fil des images. 

J'espère que ma réalisation vous donnera envie d'aller vous promener sur place ou vous permettra de retrouver des souvenirs d'enfance, pour ceux qui connaissent déjà.

Un grand merci à Carine, sa famille et ses parents qui me reçoivent chaque année avec tendresse et bonne humeur. Que serait Noël sans vous ?

Bonne visite !




vendredi 7 décembre 2012

Ecureuil vs lapin...

Ceux parmi vous qui me connaissent bien, savent que j'adore les animaux et tout spécialement les lapins ! C'est donc tout naturellement que ma meilleure amie m'a envoyée cette vidéo superbement réalisée.
 

On y découvre Big Buck Bunny un lapin géant, tout en tendresse, qui voit sa petite vie tranquille mise à mal par une bande de bébêtes on ne peut plus machiavéliques... 

Je vous invite vous aussi à faire la connaissance de Big Buck Bunny. Rassurez-vous les amis, les enfants peuvent bien sûr regarder et surtout allez jusqu'au bout du générique !

Allez Big Buck Bunny, c'est à toi de jouer !!!


vendredi 23 novembre 2012

La Vénus Noire pour une dédicace...

Coucou les amis ! 

Je suis en séance de dédicace ce soir, vendredi 23 novembre, à partir de 19h, au bar La Vénus Noire 25 rue de l'Hirondelle - Paris 6ème (Station St Michel, ligne 4, RER C & B). 

Le style et l'ambiance de ce bar sont vraiment super sympas et les cocktails délicieux !  

Plan par Google map
 
Google Maps

J'espère vous y voir nombreux et nombreuses !

Un grand merci à Isabelle de La Vénus Noire de me soutenir dans la promo' de mon roman.

Et encore merci à Sandrine qui réalise mes affiches. T'es vraiment un amour !

Ysabel

lundi 19 novembre 2012

Un garde du corps honteusement aveugle...


On sait malheureusement qui était Hitler. On connaît du monstre ce que l'Histoire a bien voulu laisser filtrer, mais si l'opportunité d'en savoir un peu plus vous était offerte ? 

Rien de morbide ou irrespectueux dans ma démarche lorsque j'ai acheté ce livre. Je voulais savoir si quelqu'un pouvait nous expliquer comment un homme sans doute avide de pouvoir, était devenu le plus grand criminel de guerre de toute l'histoire de l'Humanité. Qui pourrait nous donner un meilleur avis extérieur que son propre garde du corps ? Celui qui est toujours dans son ombre, qui entend tout mais que personne ne voit, ni ne remarque...

Comme à chaque fois, j'ai lu la 4ème de couv' ci-dessous avant d'acheter l'ouvrage :

"Rochus Misch a été le garde du corps d'Adolf Hitler. Quelque cinq années de 1940 à 1945 passées nuit et jour auprès du dictateur nazi. De la chancellerie berlinoise aux appartements privés, du nid d'aigle de Berchtesgaden à la « Tanière du loup » en Prusse orientale et au QG ukrainien, Rochus Misch a suivi le Führer jusqu'à la fin du IIIe Reich. Il a été le témoin des petites et grandes heures des dirigeants nazis et de leurs compagnes, dont Eva Braun. 

Dernier soldat allemand à quitter le bunker après le suicide de Hitler, il s'est installé à Berlin après neuf années de captivité en URSS. Aujourd'hui, il vit seul. Il a choisi de raconter avec moult détails son parcours dans l’Allemagne tourmentée d’avant-guerre, avant de partager le quotidien de celui qui fut le principal instigateur du plus profond effondrement de la civilisation des Temps modernes et du conflit le plus meurtrier de l’histoire
".

Franchement je m'attendais à lire ce que personne n'avait pu voir ou dit. Malheureusement, plus j'avançais dans ma lecture, plus la déception était grande. Je ne parle pas ici du style de l'auteur qui a recueilli les propos de Rochus Misch, mais des propos eux-mêmes. 

En effet, on y découvre un jeune homme sans réelle personnalité, qui suit aveuglément ce qu'on lui dit, ne laisse jamais traîner un œil ou une oreille malgré son environnement, à l'heure d'un virage essentiel pour l'Histoire de son pays. Il ne se posait pas plus de question que ça. Un homme-robot avant même l'invention de la robotique. Un corps sans plus d'âme que son Führer. Il ne cesse de confier qu'il n'a jamais su que l'horrible solution finale avait été élaborée, décidée et orchestrée à quelques mètres de lui. On est atterrés par tant de naïveté, à moins que cela ne soit que de la mauvaise foi.

Non, franchement Rochus Misch n'est pas un témoin de l'Histoire, juste un exécutant sans âme, ni compassion. 

Seule note positive à ce témoignage, c'est la gifle que lui a asséné la vie en conduisant sa propre fille dans les bras de celui qui sera le père de son enfant, un jeune juif. Pour cet enfant et sa mère, l'ascendance qui est la leur est un poids qu'ils leur faudra porter malgré tout. La Thora les y aidera sûrement. Comme quoi...