Pages

samedi 22 août 2015

Laissez-vous porter par "La belle saison"...


Delphine vit à la campagne et travaille à la ferme familiale. Depuis toujours elle est attirée par le beau sexe. Carole est prof' d'espagnol et vit à Paris avec Manuel. 

Quelles étaient les chances pour que ces deux femmes se rencontrent ? Quelles étaient les chances pour qu'elles tombent amoureuses ?... Quelles chances avaient-elles de vivre leur amour au grand jour, dans une France qui voit naître les années 70, alors que le MLF se bat afin que les femmes aient droit à un salaire tout comme les hommes, aient accès à la contraception, à l'avortement, à la liberté d'être, tout simplement ?


Catherine Corsini
Catherine Corisini, à qui l'on doit entre autres "Partir" et "La répétition", nous invite ici et d'une sublime manière, à suivre cette histoire d'amour à la belle saison. Celle où le soleil dore la peau, rend la terre sèche et l'herbe craquante sous les corps qui s'enlacent. 

Avec une simplicité et une honnêteté qui rendent heureux, la réalisatrice offre à Cécile de France (Carole) et Izïa Higelin (Delphine) deux rôles magnifiques que les actrices vont habiter tout aussi magnifiquement. Les paroles sont vraies, les sourires, sincères, les frustrations, palpables, les scènes d'amour, authentiques.

Dans "La belle saison" tout n'est que justesse. Les décors, les costumes, l'actualité, les mœurs. Ce film est si bien réalisé que l'on a l'impression de faire partie de l'histoire. D'être de ces femmes pour qui rien n'est acquis et tout reste à faire.

Cécile de France (Carole)
On apprécie les prestations de Cécile de France qui tient là (encore) un rôle de lesbienne avec une authenticité et une exactitude qui ne nous laissent pas indifférentes (;-)), d'Izïa Higelin qui revêt avec talent le costume de la jeune ouvrière agricole, mais aussi de Noémie Lvovsky qui campe le rôle de la mère de Delphine et qui tente de comprendre ce qui arrive, avec une sincérité et une maîtrise que l'on ne peut qu'apprécier.

Izïa Higelin (Delphine)
Vous l'aurez compris, j'ai été séduite par "La belle saison" et je vous conseille vivement d'aller voir ce film. Il fait dès à présent partie de mon top 10 des excellents films qui traitent de l'homosexualité féminine mais aussi de la condition de la femme.

 





Si vous allez voir "La belle saison", votre été n'en sera que plus lumineux...

Y.R