Pages

dimanche 8 avril 2012

Vous en reprendrez bien un peu ?


Un film français qui s'attaque à un sujet d'actualité sans tabou. "Mince alors" révèle en toute simplicité certains aspects de la vie des "gros". Derrière la jovialité de ceux qui se battent en permanence contre les problèmes de poids, se cachent souvent de vraies souffrances et Charlotte de Turckheim a su les mettre en lumière d'une intelligente manière. Chacun d'entre nous a son addiction personnelle. Quand certains choisissent le travail ou d'autres l'alcool, la cigarette, voire même le sexe, d'autres encore se réfugient dans leur frigo. Seule différence : certaines addictions sont invisibles, mais pas celle-là... Se succèdent alors les railleries, les quolibets, les insultes et d'une manière générale l'ignorance. Si vous allez voir ce film, il y a de grandes chances que votre regard sur les "gros" en soit changé. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas que le film n'est pas réussi, mais que vous êtes aveugles du cœur. Je ne pense pas que ce film a pour vocation de tout expliquer sur le sujet en 1h40, mais au moins il ouvre des portes, ce qui est déjà une bonne chose. Alors même si vous pensez que le sujet ne vous touche pas, faites preuve d'ouverture d'esprit. Car s'il y a bien une chose que la vie m'a appris, c'est que les problèmes de poids peuvent vous toucher à tout moment et devenir votre croix qu'il vous faudra trimbaler sans que personne ne puisse vous soulager de son poids. Autant dire une sacrée vacherie et là, permettez-moi de vous dire que je sais malheureusement de quoi je parle...