Pages

samedi 26 mai 2012

Miroir, Miroir...

Que les puristes se rassurent ! Dans cette nouvelle version de Blanche Neige, nous retrouvons la Belle-mère qui taille la bavette avec son miroir, une Blanche Neige toute en bonté, 7 nains qui tombent à pic pour filer un coup de main et le fameux Prince Charmant... Ce qui est moins traditionnel c'est que dans cette version, Blanche Neige apprend à se battre et à croiser le fer, que les 7 nains sont en fait de très talentueux bandits de grand chemin et que le Prince Charmant se retrouve plusieurs fois en caleçon quand il ne pleure pas à chaudes larmes. Bref un pur bonheur ! Saluons une version qui ne présente pas Blanche Neige comme la parfaite boniche, les 7 nains qui bottent le c..l à ceux qui les traitent de "minuscules choses" et un Prince Charmant qui devra composer avec une future femme moderne qui n'attendra pas un chaste baiser pour ouvrir les yeux sur la vie. Fi de la soumission féminine et vive le girl power !!!

Mentions spéciales à la très séduisante Julia Roberts (bon ça, on savait qu'elle était belle comme le jour, c'est pas une news...) qui campe la méchante belle-mère, certes, mais quel humour ! Du second degré en veux-tu ? En voilà ! Et la non moins très séduisante (ben oui elle aussi) Lily Collins (décidément le talent est vraiment un trait de famille chez les Collins. Je vous rappelle que son papa n'est autre que le célèbre Phil Collins... Ben oui quand même ! ) qui incarne à la perfection cette Blanche Neige dont il ne faut pas forcément être Prince Charmant pour en tomber amoureux(se). Quant aux costumes, ils sont tout simplement sublimes ! Il n'y pas d'autres mots !

Donc vous l'aurez compris, j'ai adoré ce film et je vous invite à y aller en compagnie de vos enfants (surtout les petites filles qui verront que même les Princesses peuvent croiser le fer et que se moquer des gens qui nous sont différents peut coûter cher, à juste titre...) Vous ne serez pas déçus ! Seule petite critique, s'il faut absolument en faire une... Vu les sourcils de Blanche Neige, on se dit que le chef maquilleur doit être un vrai fan de Frida Kahlo...