Pages

dimanche 3 juin 2012

L'honneur c'est commes les allumettes...ça ne sert qu'une fois.


Que ce soit dit ! Lorsque Olivier Marchal se glisse derrière la caméra pour réaliser un polar, le cinéma français n’a rien à envier à Hollywood en la matière ! Avec « Les Lyonnais », il signe de nouveau un polar dans la pure tradition du genre. Un scénario ciselé, une distribution impeccable et une réalisation en or. Mention spéciale à Gérard Lanvin qui campe le personnage d’Edmond Vidal dit « Momon », à la perfection. Tout simplement excellent. Olivier Marchal et son équipe nous emportent au cœur du monde des braqueurs à l’ancienne. 

Ces voyous qui s’imposaient et respectaient un code d’honneur. Loin de moi l’idée de justifier leur choix de vie, mais force est de constater un certain panache. J’avoue ne pas savoir si les choses ont évolué ces dernière années (et franchement je ne tiens pas à savoir…) mais grâce à cette réalisation nous retrouvons avec plaisir l’ambiance des grands polars. J’ai passé un moment savoureux et je vous invite à voir ce film d’urgence si toutefois ce n’est pas déjà fait. Parole…