Pages

lundi 30 juillet 2012

Mains armées et coeur meurtri...

Elle est jeune, belle, intrépide, volontaire et meurtrie par l'absence d'un père. Malgré le fait qu'elle ait appris à grandir sans lui, elle exerce le même métier. Flic. Elle, chez les stup' à Paris, lui à la lutte contre le trafic d'armes à Marseille. Les kilomètres qui les séparent vont soudain s'effacer suite à une série de braquages sanglants dont l'implication dans le trafic de drogue se dessine en filigrane. Dans ce polar, on ne peut pas passer à côté de la performance de la belle Leïla Bekhti qui donne à son personnage "Maya" toute la force et la fragilité qui la rend si touchante et attachante.

A n'en pas douter, Leïla Bekhti confirme son talent qui lui valut le César du meilleur espoir féminin en 2011.