Pages

samedi 15 décembre 2012

"Argo" ou l'histoire vraie d'un faux tournage...

Novembre 1979. Pendant que la France apprend la mort de Jacques Mesrine ennemi public numéro 1, les Etats-Unis vivent un des pires moments diplomatiques de leur histoire. 

Six employés de leur ambassade de Téhéran, s'échappent in extremis des bâtiments qui viennent d'être pris d’assaut par une population ivre de rage de savoir le Shah exilé aux USA et placé sous leur protection. 

L’Ayatollah Khomeiny est au pouvoir et la révolution iranienne est en marche.

 


Les six américains trouvent refuge à l'ambassade canadienne, qui les cache afin d'éviter qu'ils ne rejoignent la longue liste des otages déjà retenus.

Le gouvernement américain donne pour mission à un de leurs meilleurs agents d'exfiltration, Tony Mendez, de monter une opération afin de ramener les six au pays. Après avoir refusé des plans plus loufoques les uns que les autres, imaginés par les pontes de la CIA, Tony Mendez, propose un scénario qui n'a rien à envier aux plus incroyables projets Hollywoodiens. Faire passer les six américains pour les membres d'une équipe de cinéma canadienne, faisant des repérages pour le tournage d'un film de science fiction en Iran.

Je connaissais Ben Affleck, acteur et je viens de découvrir Ben Affleck, réalisateur. Je crois pouvoir dire sans me tromper qu'avec cette troisième réalisation le garçon a magnifiquement réussi son coup ! Dès les premières minutes on est happés par le film pour y rester scotchés jusqu'au bout du générique de fin. Un pur bijou !

Tout y est. Un rendu de la révolution iranienne tout en justesse d'après les spécialistes de la question. Et bien sûr on adore les cols pelle à tarte au top de la mode à cette époque ! Pendant les deux heures que durent le film, on a l'impression d'avoir fait un bond dans le temps, tant les moindres détails sont étudiés. 

 

Et surtout n'imaginez pas que Ben Affleck fait passer les Etats-Unis pour les gentils. Point de démagogie aucune. Il souligne sans l'ombre d'un doute qu'ils ont une véritable responsabilité dans la révolution iranienne.

"Argo" est inspiré d'une histoire vraie dont les détails de l'opération ont été rendus publics par Bill Clinton. On salue la force morale de l'agent Mendez qui a su faire preuve d'un sang froid à tout épreuve. Car dans "Argo", la tension ne manque pas. On angoisse avec les personnages qui se demandent si la mission va les conduire à la maison ou à la mort. Un vrai suspens qui nous colle à notre siège et ce jusqu'aux dernières minutes.

Franchement, j'ai adoré "Argo" et je vous le recommande si vous souhaitez voir un très bon film.